Stages MUANCES

C’est de mes expériences de musicien, d’intervenant en milieux scolaires ou en structures d’éducation musicale, puis d’une formation à la Musicothérapie (extrêmement riche et déterminante pour mon évolution) que naquirent les fondements et les désirs de l’élaboration des stages MUANCES.

Muances est un terme musical du XVIème siècle.: « nom qu’on donnait dans la solmisation, à la substitution d’un hexacorde à un autre »

Pour simplifier (car nous ne possédons pas tous le vocabulaire musical employé dans cette définition du « Petit Robert »)…

j’aime et j’ai choisi ce mot pour sa douceur, mais aussi  parce qu’il évoque une idée de transposition, une idée de mouvement (mû de mouvoir), et une idée de changement (mue de muer).

Les Stages « MUANCES » sont donc des propositions de travail de formation, construites à partir des expériences et des orientations professionnelles que je vous ai présenté dans mon premier article, ma formation à la musicothérapie, et mes différences expériences en tant que prof de musique, comme celle évoquée dans « Prof de musique… en collège ».

Maintenant, ce que j’ai appelé plus tard la méthode Muance, c’est cette « coloration » toute particulière de douceur, de transposition et de mouvement nécessaire pour aboutir à un réel changement, coloration d’un fonctionnement qui m’a été transmis par mes « maîtres », et que j’ai développé dans mes cours, mes ateliers et mes stages de formation dont en voici les trois principaux:

 

Ces trois  stages sont des formations complémentaires ouvertes à tous,

 musiciens ou non musiciens,

enseignants, éducateurs, musicothérapeutes, animateurs, professionnels ou amateurs…

…qui désirent donner une nouvelle approche du « musical » et découvrir de nouveaux outils pédagogiques et relationnels.

 

1

écoute et communication en situation d’apprentissage

« Du souffle à la création »

 

Ce stage est le premier que j’ai construit en 1992, suite à ma formation à la musicothérapie menée sur deux années à l’AMBx. Son thème de travail initial est une approche des fonctionnements relationnels au travers de la création musicale.

Accueilli pendant 25 années en tant que session de la formation à la musicothérapie de l’AMBx puis de l’ASAM. j’ai plus tard adapté sa présentation à l’enseignement général, l’éducation musicale et l’accompagnement social.

 

Objectif du stage: apprendre à repérer en situation de travail individuel et collectif, les comportements qui font obstacle à la compréhension et à l’échange.

Public concerné: D’une façon générale, toute personne intéressée par la compréhension et l’amélioration de ses propres fonctionnements relationnels.

 

Aucune aptitude à une technique musicale n’étant requise,.

Ce stage est donc ouvert à tous, musiciens et non musicien. aux professionnels de la relation, mais aussi pour rechercher et développer une certaine mobilité de fonctionnements au sein d’une équipe de travail (équipe pédagogique, groupe musical, compagnie, entreprise, etc.)

 

2

Apprendre à lire la musique

« De l’écoute à l’écrit »

 

Ce deuxième stage est lui une demande souvent formulée par des stagiaires des formations de l’AMBx ou de l’ASAM, donc des étudiants en musicothérapie, mais aussi des demandes d’amis enseignants rencontrés au collège ou en classes primaires et qui me parlaient souvent de leurs désirs et de leurs manques pour développer soit une pratique musicale pour eux-même et/ou pour introduire un nouveau support pédagogique à leur propre pratique.

J’ai eu l’occasion de mettre en place ce travail quelques années plus tard dans le cadre d’un centre de formation aux techniques du son (enregistrement, diffusion, création, radio…)

Situé dans quartier dit « difficile » de Marseille, les stagiaires de ce centre de formation étaient principalement de jeunes adultes, qui pour la plupart en échec scolaire cherchaient ici à reconstruire un rêve de réussite dans le monde « attirant » de la scène, du son, de la musique, et du rap…

Je rencontrais les stagiaires 2 fois par semaine avec une séance de travail sur les techniques de recherche d’emplois et une séance pour une initiation au langage musical. 

C’est au bout de 4 années de développement de ce travail dans ce contexte très particulier, que j’ai pu constater en additionnant le nombre d’heures effectué au cours d’une année de formation, que l’on pouvait apprendre à lire la musique en 10 jours !

Comme pour ma première expérience en collège, j’avais là aussi mis en évidence que l’essentiel de tout enseignement n’était non pas la matière enseignée mais l’attitude à avoir pour donner à l’apprenant la confiance nécessaire pour déconstruire ses tabous et autres interdits afin de pouvoir découvrir l’envie et le plaisir de développer par lui-même ses propres potentiels. 

 

Objectif du stage: Découvrir par la pratique, les différent éléments de la musique et donner les bases nécessaires pour la lecture d’une partition simple ou l’étude d’une méthode d’instrument.

Public concerné: Toute personne ayant envie d’apprendre à lire la musique – Tout amateur ou professionnel ayant besoin d’une formation musicale de base ou d’un complément de formation ( musiciens amateurs, chanteurs, danseurs, enseignants, musicothérapeutes, animateurs… )

 

Il est illusoire de croire que l’on devient musicien en dix jours et ce n’est évidement pas ce que je promet.

Ce stage, construit pour des adultes, de façon ludique et sur une courte durée, est cependant très efficace pour acquérir les outils nécessaires à l’apprentissage de la lecture musicale et pour convaincre tout un chacun que la compréhension du langage musical n’est pas réservé qu’à une élite de personnes douées ou seulement à ceux qui ont appris quand ils étaient jeunes.

 

 3

Pratiques collectives et outils pédagogiques

« Jeux sonores/musicaux… à la rencontre de l’autre »

 

Ce troisième stage , est lui issu d’un travail d’écriture sur mes propres recherches et expériences d’intervenant musique dans les écoles primaires, pratiques que j’ai développé durant une quinzaine d’années.

L’ouvrage d’origine: « Eveil à la musique de la vie » est lui un manuel de pédagogie pratique que j’avais écrit à l’issue de ma formation AMBx, un écrit destiné à être publié étant exigé dans le cadre des éléments nécessaires à l’obtention du certificat de formation AMBx.

N’ayant à ce jour toujours pas publié cet ouvrage, je m’en suis servi par la suite pour construire ce stage qui en est une transmission par l’expérimentation d’outils pédagogiques centrés sur l’enfant et son comportement en situation d’apprentissage.

 

Objectif du stage: .Développer une méthode et de nombreux outils pédagogiques autour de l’histoire sonore de l’enfant, afin de lui donner les moyens d’une ouverture au monde du « musical » mais aussi au monde qui l’entoure, aux fonctionnements des autres et à ses propres fonctionnements.

Public concerné:  Toute personne intéressée à l’éveil et au développement de l’enfant par l’expérimentation et la reconnaissance des éléments sonores/musicaux, (enseignants, animateurs, éducateurs, assistants spécialisés d’enseignement artistique option musique, éveil et éveil musical de la petite enfance)

 et pour ce troisième stage, comme les deux précédents: Aucune aptitude à une technique musicale n’est requise

Ces trois stages ont étés proposés sous forme de formation complète ou séparément en formule week-ends (5 X 2 jours), ou (2 X 5 jours) mais actuellement je privilégie la formule de 2 X 5 jours.

Cependant, sachant que je me suis lancé depuis quelques années dans d’autres expériences, et d’autres créations. et bien qu’ayant également préparé une magnifique salle de travail , je ne peux pas actuellement m’occuper ni de leur mise en place, ni de leur gestion, ni de leur diffusion, mais si l’un de ces stages MUANCES vous intéresse, vous, votre équipe ou votre structure de formation, n’hésitez-pas à me contacter, je me ferai un plaisir d’étudier votre proposition en fonction de mes disponibilités.

Bonne journée, bonne soirée, ou bonne nuit…

à bientôt

Jean-Claude

Lecture:  – Le Tiers-Instruit –  Michel SERRES, éditions Folio, essais,1991.

  Tout apprentissage consiste en un métissage.

 Etrange et original, déjà mélangé des gènes de son père et de sa mère, en tiers entre eux, tout  enfant n’évolue que par nouveaux  croisements, toute pédagogie reprend l’engendrement et la  naissance d’un enfant: né gaucher, il apprend à se servir de la main  droite, demeure gaucher,  renaît droitier, au confluent des deux sens; né gascon, il reste et devient français, en fait métissé;  français, il se fait  espagnol, italien, anglais ou allemand,s’il épouse et apprend leur culture et leur  langue, en gardant les siennes propres, le voici quarteron, âme et corps mêlés. Son esprit  ressemble au manteau d’Arlequin.

Cela vaut pour instruire autant que pour élever les corps. Le métis, ici s’appelle Tiers-Instruit. Scientifique, plutôt, par nature, il entre dans la culture parce que la science épouse aujourd’hui les questions, par elle seule imprévisibles, de la douleur et du mal. Il suffit d’apprendre deux choses: la raison exacte et les maux injustes; la liberté d’invention, donc de pensée, s’ensuit.

Cela vaut enfin pour la conduite et la sagesse, pour l’éducation. Elle consiste et demande à épouser l’altérité la plus étrangère, à renaître donc métis.

Aime l’autre qui engendre en toi une troisième personne, l’esprit.


 Navigation dans le blog:

  •  pour consulter les pages et articles précédents, il y a un petit bouton carré fait de traits superposés, en haut à droite de chaque page.
  • Vous pouvez aussi cliquer sur le lien du précédent article, tout en bas de page, à gauche.
  •  Ou sur le lien de l’article suivant, tout en bas de page, à droite.

Participez au blog:

  • Inscrivez vous dans l’encart blanc ci-dessous.
  • Partagez le blog avec vos amis en utilisant les boutons placés sous l’inscription 
  • Pour laisser un commentaire contactez-moi par mail car j’ai du supprimer la fenêtre commentaires à cause d’une intrusion massive de pub.

Profitez de mes expériences et de mes lectures en vous inscrivant gratuitement à ma newsletter

* indicates required

Laisser un commentaire